Assassinats, sabotage et pressions diplomatiques : la drôle de guerre d'Israël, Iran - L'Express