Covid: Israël est perçu comme une puissance sur laquelle s'appuyer - L'Express