Guerre en Ukraine : pour son avenir militaire, Kiev regarde vers Israël - L’Express